France | Pyrénées-Atlantiques

L'appartenance effective du Béarn au royaume de France a longtemps été controversée. Lorsque le Béarn appartenait aux comtes de Foix, le comte Gaston Fébus prête au roi l'hommage pour son comté de Foix, mais le refuse pour le Béarn qu'il affirme détenir en propre. Plus tard, la province se trouve dans le patrimoine des rois de Navarre, et cette appartenance à des souverains étrangers (quoiqu’issus de la dynastie capétienne), même si elle n'est pas incompatible avec le caractère français de la province, contribue au doute. Finalement, le Béarn échoit à Henri IV par héritage maternel (en même temps qu'un royaume de Navarre tout théorique, puisque presque entièrement annexé par l'Espagne). Après son accession au trône de France, Henri IV cède à l'insistante demande du Parlement et réunit ses domaines patrimoniaux à la couronne (Vendômois, Rouergue, Périgord), conformément à la tradition qui veut que le roi de France n'ait pas de domaine personnel. Néanmoins, la Souveraineté de Béarn et la Basse-Navarre conserveront leur statut de pays souverain.

Site officiel du tourisme dans les Pyrénées-Atlantiques : En savoir plus


Location vacances - Gîtes de France - Auberges de jeunesse - Hôtels et Motels - Camping et caravaning - Météo